Le ministre délégué à la Présidence en charge de la défense, Joseph Beti Assomo, a lancé un nouvel avertissement aux soldats contre les excès dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il a fait cette mise en garde hier à Buea alors qu’il installait officiellement trois officiers supérieurs nouvellement nommés dans la région du Sud-Ouest.

La cérémonie d’installation s’est déroulée sur la place de l’Indépendance en présence du représentant personnel du gouverneur du Sud-Ouest, le Dr Muhamadou, et plusieurs hauts responsables de la région. Le patron de la défense a dit aux soldats de se garder de terroriser la population. Selon Beti Assomo, les militaires doivent faire preuve d’un grand professionnalisme et collaborer avec la population pour rétablir la normalité dans les deux régions anglophones. Il a également appelé les combattants séparatistes d’Ambazonia ( » nos compatriotes « , selon lui), à déposer les armes et à se réintégrer dans la société par le biais de la Commission nationale de désarmement, démobilisation et réintégration, afin de contribuer à conduire la nation à l’émergence.

« Avant de poursuivre ma déclaration, je voudrais m’associer au Président de la République pour appeler nos compatriotes qui ont pris les armes contre le pays, verser le sang de militaires et de civils innocents et en même temps causer des problèmes aux veuves et aux orphelins pour qu’ils reviennent à leurs responsabilités normales et civiques en déposant les armes. Ils ne doivent pas avoir peur, étant donné que le chef de l’Etat a mis en place la commission pour s’occuper d’eux », a indiqué Beti Assomo.

Le patron de la défense s’en est également pris aux hors-la-loi qui ont profité de l’occasion pour enlever des citoyens pacifiques et exiger des paiements de rançons avant leur libération. Il a fait noter que ces actes diaboliques seront toujours être combattus par le gouvernement, tout en appelant la population à travailler main dans la main avec les forces de défense et de sécurité.

Selon le décret portant nomination des trois hauts responsables militaires signé le 5 mars par le Président de la République, le colonel Eyenga Severin est le nouveau commandant de la 21ème Brigade militaire et le colonel Esingue Amugou Alain Roderick dirigera le 21ème bataillon d’infanterie motorisée. Le Col Ateba Leonard Josue, est le nouveau délégué régional des anciens combattants. La cérémonie a eu lieu à un moment où les troupes gouvernementales continuent de se battre quotidiennement contre les milices séparatistes d’Ambazonia dans les deux régions anglophones.

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here